Votre nom de domaine

ma-societe.fr

Notre offre

Votre nom de domaine

Choisissez un ou plusieurs noms de domaine, nous effectuons l’ensemble des démarches pour vous.

Les avantages d’AIKIS :

  • Nous faisons la réservation à votre nom ;
  • Nous réservons votre nom auprès d’une entité fiable afin de le sécuriser ;
  • Sauf avis contraire de votre part, nous effectuons un renouvellement tacite chaque année pour éviter de perdre le nom de domaine.

Nos tarifs

Basic

  • 29 € par an
  • Réservation de votre nom de domaine en .fr, .com ou .net
Je suis intéressé

Performance

  • 49 € par an
  • Réservation de votre nom de domaine en .fr, .com ou .net
  • 20 comptes de messagerie
Je suis intéressé

Haut de Gamme

  • 299 € par an
  • Réservation de votre nom de domaine en .fr, .com ou .net
  • 10 comptes de messagerie avancés
  • Utilisation collaborative
  • hébergement de votre site Internet
Je suis intéressé

Sur mesure

  • Meilleurs prix
  • Domaines particuliers (.paris, .bar, etc.)
  • Comptes Microsoft Exchange
  • Serveurs virtuels ou dédiés
Je suis intéressé

Décryptage

Un nom de domaine est un identifiant qui représente une adresse sur Internet et qui permet de la retenir ou de la communiquer facilement. Par exemple, « retrouvez-nous sur aikis.fr » est l’équivalent simple et élégant de « retrouvez-nous sur 82.165.59.189 ».
Un nom de domaine est unique, il n’y a qu’un aikis.fr dans le monde.

Dois-je faire la dépense ?

Oui, sans hésiter ! Avoir son nom de domaine, c'est donner de la visibilité à son entreprise, mais c'est aussi la protéger, comme on le fait en déposant une marque par exemple.

Comment ça marche ?

Premier arrivé, premier servi. Si votre nom de domaine est disponible, il est possible de l’acheter. Sinon il faudra prendre une variante (aikis.net, aikis.informatique, aikis-informatique.fr, etc).

Si le nom est libre et que vous ne le réservez pas, n'importe qui peut le faire à votre place. Il est souvent conseillé de "sécuriser" son nom de domaine en achetant les principales extensions (.com, .fr et .net par exemple). Il peut parfois être utile de réserver aussi certaines variantes : google possède aussi gogole.com par exemple.

Si votre nom n'est pas libre et que vous souhaitez l'acquérir, vous devrez négocier son rachat : un processus souvent compliqué avec des sommes demandées souvent très élevées.

Les avantages si je l’achète

Je dispose d’une adresse qui m’identifie sur internet : aikis.fr, c’est nous et personne d’autre.

Je peux l’utiliser pour mes adresses mail : contact@aikis.fr est plus pro que contact-aikis@orange.fr par exemple.

Les inconvénients de ne pas l’acheter

Ne pas posséder son nom de domaine représente 2 inconvénients majeurs :

1) Un concurrent achète votre nom de domaine et crée un site Internet associé.
Je vous trouve sur Internet, je pense vous contacter, mais votre clientèle est redirigée vers le concurrent.
De la même manière : il m’écrit, je pense que c’est vous ; je vous écris, c’est lui qui reçoit.

2) Un individu malveillant achète votre nom de domaine et crée un site à votre nom. Sur ce site il met n’importe quoi, de la fausse information, du contenu pornographique, etc.
Vous lui demandez d’arrêter immédiatement : il vous donne son tarif. Plus exactement, il vous demande une rançon.

F.A.Q

 Comment est constitué un nom de domaine ?

Un nom de domaine repose sur une structure hiérarchique basée sur plusieurs niveaux. Le premier niveau est à droite, les autres sont à sa gauche.
Le premier niveau est appelé « Domaine De Tête » ou « Top Level Domain » en anglais. C’est par exemple le « .fr » pour la France ou « .com » pour les sites commerciaux. A l’origine, le domaine de tête se terminait par un point (« .fr. ») par exemple. Il n’est bien sûr pas possible d’acquérir un domaine de premier niveau.

Le deuxième niveau est généralement représentatif de la structure qui l’enregistre. C’est celui que l’on achète. Par exemple dans « aikis.fr » « wikis » est le second niveau et « fr » le premier. « aikis » est un sous-domaine du domaine « fr ».

Lorsque l’on parle d’acquérir un nom de domaine, on parle donc en réalité d’un couple domaine_de_second_niveau.domaine_de_premier_niveau. Chaque nom de domaine doit être enregistré auprès des organismes compétents, tels que l’AFNIC.


 Puis-je bénéficier de sous-domaines et si oui à quel prix ?

Il est possible de descendre davantage dans les niveaux pour en créer par exemple un 3ème ou plus. Cela pourra donner « commercial.aikis.fr », « support.aikis.fr », « logiciels.aikis.fr », etc. On appelle communément cela des sous-domaines.

Chaque sous-domaine peut pointer sur une adresse IP différente. Généralement, la création de sous-domaine est gratuite car ils n’ont pas besoin d’être enregistrés et ne sont au final que de simples redirections.


 Les domaines de premier niveau ont-ils un sens ?

Oui, tous les domaines de premier niveau ont un sens. Comme précisé plus haut, « .fr » est représentatif des sites français, le « .com » des sites commerciaux, le « .org » pour les organisations, etc.

Les domaines de premier niveau ont été étendus : il y en a maintenant des centaines, tels que « .paris », « .voyage » ou encore « .vin ». Notons que les domaines de premier niveau ne sont pas tous au même tarif.


 Un nom de domaine est-il acheté à vie ?

Il n’est pas possible de réellement acheter un nom de domaine : il s’agit en réalité d’une location. Cette location peut être renouvelée de manière tacite par le « registra », c’est à dire l’organisme chargé de le réserver en mon nom. Cette option est conseillée. Il est également possible d’effectuer les renouvellements unitairement chaque année ou de réserver des périodes allant jusque 10 ans.


 Puis-je acheter n’importe quel nom de domaine ?

Non, certains noms de domaines tels que les noms de ville par exemple ne peuvent pas être acquises par n’importe qui. De même pour les noms de marques : ce sera premier arrivé premier servi, sauf si l’achat est avéré comme crapuleux. Par exemple, si j’achète le nom de domaine « amazon.paris » (imaginons qu’il soit libre) ou le nom de mon concurrent et que je le redirige vers mon site « aikis.fr » je risque d’avoir quelques problèmes. Le géant de l’e-commerce risque de solliciter la justice pour prouver que j’utilise son nom illégalement ou même que je l’ai acheté pour lui faire du chantage et lui revendre avec une forte plus-value (technique du cyber-squattage). Il le récupèrera sans aucun doute. Le concurrent peut faire la même chose, s’il en a les moyens et l’envergure bien sûr.

Bien évidemment, acheter « aikis.fr » alors que je possède la marque « wikis » en France et que je propose une offre du même nom rend mon achat totalement légitime.

En résumé, j’ai beaucoup de libertés pour acheter un nom de domaine, mais un conflit avec une autre entité qui revendique le même nom pourra me conduire au tribunal.


 Que se passe-t-il si je ne renouvelle pas la location de mon nom de domaine ?

Un domaine qui n’est pas renouvelé avant sa date d’expiration sera en théorie supprimé. La suppression se déroule en plusieurs temps. Le registra (qui ne veut pas payer à votre place) va envoyer à l’AFNIC un ordre de suppression en vue de sa remise dans le domaine public. Votre nom de domaine va alors entrer dans 3 phases successives.

La première période est la période de grâce (Add Grace Period). Elle dure 45 jours. Pendant cette période vous pouvez récupérer votre nom de domaine, mais généralement à un tarif plus élevé que si vous l’aviez fait avant la date d’expiration.

La seconde période est la période de rédemption (Redemption Period). Elle dure 30 jours. Pendant cette phase, aucune transaction, aucun transfert ni aucune autre réservation ne sera possible. La récupération de votre nom de domaine devra passer par un dossier motivé et les coûts associés pourront être élevés.

La troisième période est la période de suppression (Pending Delete). Elle dure 5 jours. Durant cette période plus aucune action n’est possible. A l’issue de ces 5 jours le nom de domaine sera libre et n’importe qui pourra le réserver.


 Puis-je récupérer un nom de domaine non renouvelé ?

Notons que des petits malins ne manqueront pas de récupérer le nom de domaine oublié afin de vous le revendre éventuellement avec une (très) forte plus- value. Ils ont pour cela une arme redoutable : des programmes (appelés aussi robots ou bots) qui vont traquer la seconde précise à laquelle le nom sera disponible et réaliser un rachat automatique. On appelle aussi cela le backorder, vous n’avez aucune chance de rivaliser avec le prédateur si vous avez été ciblé.
La récupération se fera ensuite sous forme de négociation ou éventuellement devant les tribunaux, comme vu plus haut dans ce FAQ.